logo AP blanc svg
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Comment créer un jardin paysager ?

creer jardin paysager

Le jardin aménagé est un style imitant parfaitement celui de la nature. Cet aménagement paysager, anciennement connu sous le nom de “jardin paysagé”, utilise diverses techniques, étapes et matériaux pour sa conception. Les jardins paysagers offrent un coin de verdure idéal pour se reposer et laisser les plantes s’exprimer pleinement. La nature de ce type de jardin reste sauvage, mais très organisée, créant une ambiance générale agréable, composée d’une végétation riche, harmonieuse et spontanée. Voici des conseils ainsi que les étapes à suivre pour créer un jardin paysager avec et sans entretien.

Jardin paysager : c’est quoi ?

Au XVIIIème siècle, le style paysager faisait référence aux jardins ressemblant aux paysages bucoliques que l’on pouvait apercevoir surtout en zones rurales. Il s’agissait d’un jardin d’aspect irrégulier qui a caractérisé l’époque naturaliste dans le domaine de la conception paysagère. Selon la définition officielle, le terme paysagé signifie “espace dont l’apparence générale a été créée ou transformée dans un effet ou un but recherché”. Un jardin paysager est donc un espace aménagé, peu importe son style. C’est un aménagement paysager qui peut être conçu comme un jardin zen, un jardin à la française, un jardin méditerranéen ou encore un jardin à l’anglaise. Cet espace extérieur aménagé vise à la création d’un jardin qui combine l’esthétique et l’harmonie des fleurs, des plantes, des rochers, des arbustes ainsi que divers autres éléments artificiels ou naturels. Créés dans le but d’offrir un espace bien-être et de détente, les jardins paysagers se retrouvent dans de nombreux lieux différents. Cette conception s’adresse aux jardins d’entreprises, parcs publics, résidences privées, jardins thématiques et jardins botaniques.

Méthode pour faire un jardin paysager

L’une des premières méthodes pour faire un jardin paysager est d’identifier les avantages et les contraintes de celui-ci. Il faut notamment commencer par observer et analyser le site (microclimats, caractéristiques topographiques, la luminosité, les sols, les odeurs, les bruits et les vents. L’observation et l’analyse sont des éléments essentiels pour comprendre les avantages et les contraintes de son jardin.

Analyser la végétation, les zones d’utilisation, les besoins et les coûts

L’analyse de la végétation existante est également à prendre en compte. Le paysagiste doit donc identifier les végétaux présents dans le jardin et analyser leur rôle écologique, les maladies, les besoins en lumière, les besoins en eau, leur rôle esthétique ainsi que leur utilisation. Les zones d’utilisation, les besoins et les coûts associés au projet d’aménagement paysager sont aussi à considérer. Au moment de la conception et de la réalisation du jardin paysager, prendre en considération les principes de base fondamentaux est essentiel. Pour cela, l’entreprise du paysage observe la végétation naturelle de la région pour imiter la nature dans chaque zone du jardin. Ainsi, les massifs d’arbustes dans les petits espaces remplacent les forêts et les bosquets, les bassins substituent les lacs et les fleurs des champs sont remplacées par les plantes vivaces.

Planter une pelouse

Les aménagements paysagers qui comprennent une pelouse mettent en relief les massifs de plantes et aèrent la composition du jardin. Des zones de repos intimistes entre les plantes, arbustes et fleurs du jardin sont aménagées grâce à la mise en place d’un gazon naturel ou synthétique. Un espace à aménager dispose d’une morphologie générale reprise par les lignes directrices du plan de jardin paysager. Afin de structurer l’espace et de concevoir une ambiance végétale au sein d’un petit aménagement paysager ou d’un grand espace, le choix des végétaux doit être adapté. Les massifs arbustifs doivent accompagner le regard vers des végétaux remarquables, comme une plante ou un arbre spécial, si les courbes de niveau en offrent la possibilité.

Connaître le site, observer les espaces verts et planifier le jardin

Pour réussir son jardin aménagé, observer les espaces verts est important. Les caractéristiques du site (exposition au soleil, climat, sol, conditions hydriques) doivent être comprises avant toute création. Étant donné que chaque utilisateur a ses propres souhaits, besoins et préférences, la planification du jardin est une technique à ne pas négliger. Des plans à des échelles différentes peuvent être créés, dans l’objectif d’avoir une vision complète des éléments du jardin paysager.

Quelles sont les étapes pour créer un jardin aménagé ?

Voici les différentes étapes pour créer un jardin aménagé :

  • Choisir un plan d’aménagement ;
  • Tracer les circulations ;
  • Faire le revêtement des circulations et l’habillage végétal ;
  • Choisir l’emplacement ;
  • Choisir la grandeur de la terrasse et du revêtement ;
  • Choisir les plantes, les fleurs, les arbustes et les organiser dans l’espace ;
  • Choisir les matériaux (bois, pierre naturelle, brique) et les couleurs des plantes et des fleurs ;
  • Aménager les réseaux d’arrosage, les réseaux de drainage et l’électricité ;
  • Mettre en place l’éclairage du jardin et de la terrasse ;
  • Construire et aménager divers éléments (statues, fontaines, sculptures, lanternes, miroirs d’eau, banc, art mural, mobilier de jardin, voiles d’ombrage, parasols, etc.).

Aménagement paysager : les différents styles de jardins

Plusieurs styles de jardins existent lorsqu’il s’agit d’aménagement paysager :

  • Jardin à la française ;
  • Jardin naturaliste ;
  • Jardin moderne ;
  • Jardin japonais ;
  • Jardin méditerranéen.

Comment concevoir un jardin paysager sans entretien ?

Concevoir un jardin paysager avec peu d’entretien est tout à fait possible. Pour cela, le choix des plantes doit être adapté au sol local et au climat. Afin de diminuer les besoins en arrosage et empêcher le développement des mauvaises herbes, il faut privilégier l’utilisation d’une couverture végétale dense. De même, utiliser les techniques de jardinage écologique (biodiversité, permaculture, rotation des cultures) donne la possibilité de réduire l’entretien et les besoins en eau. Une autre méthode pour créer un aménagement paysager sans entretien est de mettre en place des systèmes d’irrigation automatique et du paillage pour conserver l’humidité au sol. Faire appel à un paysagiste pour aménager son jardin est l’une des meilleures solutions pour bénéficier d’une transformation durable et de qualité. Celui-ci dispose d’un savoir-faire ainsi que des connaissances et compétences nécessaires en matière des végétaux, d’utilisation des matériaux et de construction (bassin, piscines, revêtements de sol, maçonnerie, etc.), ce qui lui permet la création d’un jardin bien aménagé, harmonieux et adapté.

Facebook
LinkedIn
Email
Table des matières
Paysagiste à votre service

Vous souhaitez refaire votre extérieur ? Profitez d'un devis gratuit pour tous vos projets d'aménagement, ou d'entretien
Réalisé par nos experts

panneau ambiance paysage jardin
Nos derniers articles