logo AP blanc svg
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Comment récupérer l’eau de pluie ? Nos 3 solutions

cuve eau de pluie

Ressource précieuse pour les jardiniers et les plantes, l’eau de pluie est gratuite, douce et peu calcaire. La récupération d’eau pluviale est une technique utilisée à diverses fins, comme l’arrosage des végétaux ou encore pour contribuer à diminuer les ruissellements lors des inondations. Différentes solutions existent pour récupérer l’eau de pluie, comme le puits, le récupérateur d’eau ou encore le jardin de pluie. Voici les 3 méthodes les plus performantes pour la récupération pluviale.

Pourquoi la récupération de l’eau de pluie est-elle avantageuse ?

Avant de vous divulguer les astuces pour récupérer les eaux de pluie, intéressons nous de plus près au sujet. La récupération de l’eau pluviale est une solution écologique et économique. Elle fait référence à la mise en place d’un système de captage d’eau de pluie qui provient des précipitations et ruissellements. L’eau pluviale est une ressource hybride importante qu’il est possible d’utiliser pour l’arrosage des espaces verts, le lavage des véhicules, l’alimentation des toilettes, le lavage des sols, etc. La pluie récupérée évite également que l’eau des inondations et précipitations ne ruisselle et cause des problèmes de corrosion et autres. En effet, l’eau est dans ce cas stockée ou ralentie, donnant ainsi la possibilité à cette dernière de ne pas arriver dans les égouts de manière trop importante et rapide. Voici les avantages de la récupération de l’eau de pluie :

  • Démarche écologique ;
  • Préserve les ressources en eau potable ;
  • Économies réalisées sur la facture d’eau ;
  • Contribue à ralentir les phénomènes d’inondation ;
  • Solution alternative lors des restrictions d’eau lors de la saison estivale.

Les 3 meilleures solutions pour récupérer l’eau pluviale dans un jardin

Les 3 meilleures solutions pour récupérer l’eau pluviale dans un jardin sont notamment le jardin d’eau de pluie, le récupérateur d’eau pluviale et le puits.

Jardin d’eau de pluie

Le jardin d’eau de pluie est un aménagement paysager se présentant sous forme d’une dépression profonde et qui se compose de plantes aquatiques, de plantes palustres et d’un lit de pierre. Le rôle de ce jardin est de récupérer et de gérer les eaux issues de la pluie en zone urbaine et rurale et de les utiliser à d’autres fins. Cet ouvrage permet d’éviter les conséquences des inondations. C’est un jardin alimenté uniquement par l’eau pluviale récupérée. C’est la meilleure méthode pour une gestion optimale des eaux de pluie. Ce type d’aménagement est conçu de sorte à épurer et à infiltrer l’eau directement sur place. Il peut filtrer les polluants présents (particules fines, métaux lourds, phosphates) et lutte contre l’érosion des sols. Nous retrouvons les jardins de pluie infiltrants, les jardins de pluie semi-infiltrants et les jardins de pluie étanches. Ce jardin pour récupérer l’eau provenant de la pluie offre une multitude d’avantages :

  • Économique ;
  • Écologique ;
  • Gestion intégrée de l’eau ;
  • Solution inspirée de la nature ;
  • Esthétique ;
  • Favorise la biodiversité (faune et flore) et valorise l’eau ;
  • Qualité du milieu ;
  • Régulation du milieu ;
  • Recharge les nappes.

Récupérateur d’eau de pluie

Une autre solution très efficace est le récupérateur d’eau de pluie. Placé dans le jardin entre la gouttière et la cuve enterrée ou non, ce récupérateur empêche les insectes, feuilles et autres matières végétales de tomber dans cette dernière. Il récupère l’eau qui arrive dans la gouttière les jours pluvieux. Également appelé collecteur de gouttière, ce dispositif se compose d’un filtre, ce qui permet à l’eau de ne pas s’altérer et à la vase de ne pas se former. C’est une technique simple et efficace pour la collecte de l’eau de pluie qui dispose d’une pompe électrique pour que celle-ci puisse s’acheminer vers la maison pour l’alimentation du système d’arrosage, des sanitaires, du lave-linge, etc. L’atout majeur des récupérateurs d’eau pluviale est que lorsque la cuve est vide, la pompe est automatiquement basculée vers le réseau public. Cela permet, en cas de rupture, d’alimenter ou de remplir la cuve et de combler ses besoins. Pour ce type d’installation, une séparation entre les deux réseaux est obligatoire.

Puits dans le jardin

L’une des méthodes les plus efficaces pour une eau de pluie récupérée dans de bonnes conditions est la mise en place d’un puits dans le jardin. Tout particulier est autorisé à installer un puits ou un forage au sein de son terrain pour récupérer les eaux de source souterraines si le sol est propice à sa construction. Différents types de puits existent :

  • Puits traditionnel : c’est un ouvrage de maçonnerie de faible profondeur dont la construction donne la possibilité de collecter les eaux de surface. Sa fonction principale est la récupération d’eaux pluviales qui se sont infiltrées dans le jardin. Celle-ci remplie le puits par le biais de parois perméables ;
  • Puits artésien : solution pratique, c’est un forage ou puits dont l’installation d’un système de pompage n’est pas nécessaire. Ce type d’ouvrage est économique, néanmoins, il n’est pas adapté à tous les sols, étant donné qu’il ne dispose pas de conditions de pressions partout ;
  • Forage : ce dernier est un ouvrage de faible diamètre (250 mm) qui offre un important débit d’eau qu’il va chercher en profondeur. Le forage consiste à capter les ressources souterraines (nappe phréatique, rivières, veines d’eau) via des tubes en PVC. Le captage de l’eau est de 2 à 5 m3/h.
Facebook
LinkedIn
Email
Table des matières
Paysagiste à votre service

Vous souhaitez refaire votre extérieur ? Profitez d'un devis gratuit pour tous vos projets d'aménagement, ou d'entretien
Réalisé par nos experts

panneau ambiance paysage jardin
Nos derniers articles